Le Cercle Galien

 Un groupe de réflexion œuvrant sous la bannière du prix Galien :

 

 

 

Qu’est ce que le Cercle Galien ? 
Tandis que le prix Galien célèbre l’innovation disponible pour les patients en France, le Cercle Galien soulève, en amont, les enjeux du succès de l’innovation en santé, identifie ses impacts sur le système de santé et préconise des solutions pour assurer l’organisation la plus propice à l’essor des innovations les plus prometteuses.
Un objectif de progrès
Dans un contexte d’évolution rapide des innovations thérapeutiques, numériques et réglementaires le tout dans un environnement économique contraint, les acteurs de santé doivent imaginer et mettre en place de nouvelles modalités de prise en charge des patients dans les parcours de soins ville-hôpital qui répondent aux attentes de tous.
Un groupe de réflexion très transversal
Avec un comité d’experts qui regroupe des membres du jury du prix Galien accompagnés de décideurs institutionnels, professionnels de santé, experts, industriels et entrepreneurs, le Cercle Galien analyse la façon dont les organisations peuvent intégrer ces innovations de façon pérenne et efficace pour optimiser les prises en charge.
Le Cercle Galien est modéré par Dr Gilles NOUSSENBAUM, Médecin et Rédacteur en chef de Décision Stratégie Santé avec le soutien du Dr Arnaud BAYLE, Chef de clinique à l’hôpital Gustave Roussy, ancien interne à l’OMS et à l’EU en management des politiques, stratégies et programmes

___

Edito de lancement de l’édition 2021


Le pouvoir des patients. Quel rôle leur donner ? Comment le réguler ?

En dépit des promesses et engagements, le patient n’est toujours pas un acteur comme les autres du système de santé français. La pandémie actuelle l’a révélé in vivo. Au plus fort des tensions, il n’a jamais été associé à la prise de décision. Dans ce contexte, comment échapper au discours médical paternaliste, aux bonnes intentions souvent frappées d’un brin de condescendance, à l’inertie des sachants heurtés par les exigences des non-scientifiques ? Certes, s’est opéré au fil du temps un véritable consensus sur cette question. Au-delà de l’arrêt sur images, le paysage se transforme en permanence. L’irruption des patients experts de leur maladie lors des années Sida et la loi de 4 mars 2002 sur les droits des patients ont constitué les premières étapes d’un mouvement irréversible. Mais comment désormais accélérer le phénomène ? Le patient expert doit-il toujours être rémunéré ? Faut-il s’adapter aux demandes du patient même s’il change d’avis d’un sondage à l’autre ?  Les associations de patients bousculées par des conflits d’intérêt, des histoires personnelles, sont-elles aussi transparentes qu’elles le revendiquent ? Les soignants malades qui traversent le miroir permettent-ils de mieux comprendre la relation médecin-malade ? Comment in fine démocratiser la santé ? Au-delà du politiquement correct, le Cercle Galien contribuera à nourrir un débat encore plus nécessaire à l’heure de l’urgence sanitaire.